L’association Ref’Lait

Notre association Ref’Lait a pour but de redonner une place à l’allaitement maternel dans les habitudes professionnelles, familiales et culturelles.

Actuellement, les bénévoles sont des professionnelles de santé qui exercent dans les hôpitaux, au conseil départemental en PMI et en cabinet libéral. L’Association offre aux familles un accompagnement professionnel de l’allaitement (par des conseillères diplômées) dans le département de la LOIRE (42).

Les membres actifs de l’Association sont:

Allaitement maternel LOIRE

Pourquoi parler de l’allaitement maternel ?

Les bénéfices du lait maternel sur la santé de l’enfant et de la mère.

L’allaitement maternel est une question de santé publique, à la lumière des bénéfices pour la santé de l’enfant allaité et de sa mère, à court, moyen et long terme. Ces bénéfices sont scientifiquement démontrés.

Dans nos pays industrialisés, l’allaitement est associé chez le nourrisson à un moindre risque de diarrhées aiguës, d’otites aiguës et d’infections respiratoires sévères, génératrices d’hospitalisations. L’allaitement est également associé à une diminution du risque d’asthme et d’eczéma pendant les 2-3 premières années de la vie chez les enfants à risque d’allergie, ainsi qu’à une diminution du risque d’obésité et de surpoids, de diabète de type 1 et 2, de maladie coeliaque, de maladie inflammatoires du tube digestif, et de mort inattendue du nourrisson.

L’allaitement a également des effets bénéfiques pour la santé de la mère. Il est associé à une diminution de l’incidence du cancer du sein avant la ménopause et du cancer de l’ovaire, du diabète de type 2, de dépression du post-partum, des pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle).

En résumé : les bénéfices de l’allaitement sont nombreux, parmi eux :

Ces bénéfices sont d’autant plus important pour les bébés nés prématurément d’où l’importance d’une information juste et d’un accompagnement des projets d’allaitement.

Les recommandations

L’allaitement maternel est reconnu comme un enjeu de santé publique par plusieurs autorités de santé tel que l’OMS (depuis 1989), l’UNICEF et l’HAS…
Ces autorités recommandent un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et ensuite en complément de la diversification alimentaire jusqu’à 2 ans.


Site en cours de mise à jour.